Comprendre la location avec option d’achat : fonctionnement et différences avec la location longue durée

La location avec option d’achat (LOA), également connue sous le nom de leasing ou crédit-bail, est une formule de financement automobile qui séduit de plus en plus d’automobilistes. Dans cet article, nous vous dévoilons comment fonctionne une LOA, les différences avec la location longue durée (LLD) et ce qui détermine le coût de vos mensualités dans le cas d’une LOA.

Comment fonctionne la location avec option d’achat (LOA) ?

La location avec option d’achat (LOA) permet de louer un véhicule neuf ou d’occasion pour une durée fixe – généralement entre 2 et 5 ans – tout en ayant la possibilité d’en devenir propriétaire à terme. Durant cette période, le locataire règle des loyers mensuels dont le montant dépend de plusieurs facteurs tels que le prix du véhicule, la durée de la location, le kilométrage annuel autorisé et les services inclus.

Les étapes d’une location avec option d’achat

  1. Choix du véhicule : Le locataire sélectionne le modèle de voiture qui l’intéresse et négocie éventuellement son prix auprès du concessionnaire.
  2. Définition des conditions de la LOA : D’un commun accord avec l’établissement financier proposant le contrat de LOA, le locataire définit les conditions de la location. Parmi celles-ci figurent la durée du contrat, le kilométrage annuel autorisé, ainsi que les services éventuels inclus (entretien, assurance, assistance…).
  3. Verser un premier loyer : En signant son contrat de LOA, le locataire s’engage également à verser un premier loyer – généralement plus important que les suivants – qui correspond au dépôt de garantie.
  4. Régler les mensualités : Durant toute la durée de la location, le locataire règle des loyers mensuels dont il aura convenu avec l’établissement financier. Il doit également respecter les autres engagements prévus par le contrat, notamment en matière d’entretien et de réparations.
  5. Lever ou non l’option d’achat : À l’issue de la période de location, le locataire peut décider d’acquérir le véhicule en levant l’option d’achat, ce qui consiste à payer une somme fixée dès la signature du contrat. S’il choisit de ne pas lever cette option, il restituera le véhicule et pourra éventuellement entamer une nouvelle LOA sur un autre modèle.
Lire aussi  Connaître les principes fondamentaux d'un contrat de location de voiture

Différences entre la location avec option d’achat (LOA) et la location longue durée (LLD)

La LOA et la LLD sont deux formules de location automobile qui présentent des similitudes, mais aussi quelques différences notables :

  • L’option d’achat : Comme son nom l’indique, la principale particularité de la LOA est de donner au locataire la possibilité d’acheter le véhicule à la fin de la location. Dans ce cas, il devra s’acquitter d’un montant prévu dès la signature du contrat et correspondant généralement à la valeur résiduelle du véhicule. La LLD, en revanche, est une location pure et simple qui ne permet pas de devenir propriétaire du véhicule.
  • Les mensualités : En général, les loyers mensuels sont moins élevés en LLD qu’en LOA, car ils incluent uniquement le coût de la location, alors qu’en LOA ils tiennent également compte de la part destinée à l’achat du véhicule.
  • Le premier loyer : Dans le cadre d’une LOA, le locataire verse souvent un premier loyer plus important, qui constitue une garantie pour le loueur. En LLD, ce dépôt de garantie est moins fréquent ou moins élevé.
  • Les services inclus : Les contrats de LOA et de LLD peuvent inclure des services complémentaires tels que l’entretien, l’assurance ou l’assistance routière. Toutefois, ces prestations sont généralement moins nombreuses et moins étendues en LOA qu’en LLD.

Qu’est-ce qui détermine le coût des mensualités dans le cas d’une LOA ?

  1. Le prix du véhicule : Plus le prix d’achat du véhicule est élevé, plus les mensualités de la LOA seront importantes. Négocier une remise auprès du concessionnaire peut donc permettre de réduire le coût des loyers.
  2. La durée : Plus la période de location est longue, moins les mensualités seront élevées, puisque le coût du véhicule sera réparti sur un plus grand nombre de mois.
  3. Le kilométrage annuel autorisé : Un kilométrage faible entraîne généralement des mensualités moins élevées, car le véhicule perd moins de valeur avec le temps. En revanche, il faut être vigilant à ne pas souscrire une LOA prévoyant trop peu de kilomètres, au risque de devoir payer des pénalités pour dépassement du forfait.
  4. Les services et options inclus : Les mensualités de la LOA peuvent varier en fonction des prestations offertes par le loueur, telles que l’entretien, l’assurance ou l’assistance routière. Il est donc important d’évaluer ses besoins avant de choisir un contrat incluant ou non ces services.
  5. L’apport personnel : Inclure un apport personnel lors de la signature du contrat de LOA permet de diminuer les mensualités en réduisant la somme totale à financer. Par ailleurs, cet apport peut également servir de garantie pour le loueur, ce qui facilite l’obtention d’un crédit-bail.
Lire aussi  Achat d'une voiture : comment bien choisir et éviter les pièges

Pour résumer, la location avec option d’achat (LOA) est une formule de financement automobile qui offre à la fois souplesse et possibilité d’acquisition. Avant de se lancer dans une LOA, il convient toutefois de bien comparer les offres et de prendre en compte l’ensemble des paramètres – prix, durée, kilométrage, services – pour choisir le contrat le mieux adapté à ses besoins et à son budget.

Laisser un commentaire