Mieux comprendre le fonctionnement d’une trottinette

Les trottinettes électriques occupent déjà une place importante dans le paysage des transports français, car elles se déplacent rapidement et constituent un excellent moyen d’éviter la circulation. Vous voudrez peut-être en savoir plus sur le fonctionnement d’une trottinette électrique si vous envisagez de rejoindre le club des fiers propriétaires de ces moyens de transport. Et comme un peu de lumière ne fait jamais de mal, nous allons vous donner la solution à cette question dès maintenant.

Les pièces nécessaires au fonctionnement d’une trottinette électrique

Connaître les nombreux composants d’une trottinette électrique peut nous aider à mieux comprendre son fonctionnement. Il s’agit d’une pratique simple et utile. Vous comprendrez le fonctionnement et les avantages d’une trottinette électrique en découvrant ses principaux composants technologiques, que nous allons trouver ensemble.

En fait, les principales caractéristiques technologiques d’une trottinette électrique sont une batterie, un moteur et des systèmes de freinage et d’accélération. Nous allons nous concentrer sur ces éléments afin de décrire le fonctionnement d’une trottinette électrique.

Une batterie

Elle est la source d’énergie de votre véhicule à deux roues. Elle alimente également l’impulsion électrique qui fait tourner le moteur du véhicule, ainsi que le phare, le feu arrière et les lumières de l’écran LED. Cependant, il ne suffit pas de comprendre la fonction de la batterie pour comprendre le fonctionnement d’une trottinette électrique. Il faut aborder les autres composants.

Le moteur

Vous pouvez en savoir plus sur le fonctionnement d’une trottinette électrique en cliquant ici. Sur les versions traditionnelles, un de vos pieds sert de moteur.

Lire aussi  Quelles sont les meilleures marques de trottinette électrique ?

Sur de courts trajets, cela peut être très amusant, mais sur des vols plus longs, vous pourriez vous sentir fatigué et vos jambes pourraient s’engourdir.

Lorsqu’une trottinette électrique est mise sous tension, le moteur fait immédiatement tourner la courroie, qui fait tourner la roue arrière. Lorsque la roue arrière touche le sol, la trottinette suit le conducteur qui utilise la commande de l’accélérateur.

La pédale d’accélérateur

Votre compréhension du fonctionnement d’une trottinette électrique sera renforcée après avoir compris le fonctionnement de la commande d’accélérateur. C’est vous qui décidez de la vitesse à laquelle la trottinette va se déplacer. La trottinette atteindra sa vitesse maximale tant que vous la pousserez ; cette vitesse se situe généralement entre 25 et 60 km/h, selon la puissance du moteur et le poids du conducteur.

Pour forcer l’engin dans la direction de votre choix à mesure que vous accélérez, il est essentiel de maintenir une prise ferme sur le guidon. Certaines versions sont équipées d’un compteur de vitesse à l’écran, ce qui vous permet de lire votre vitesse actuelle et d’effectuer les ajustements nécessaires.

Il faut savoir que certaines trottinettes électriques ont plusieurs modes de conduite si vous voulez comprendre comment elles fonctionnent. La trottinette reçoit des instructions sur la vitesse à laquelle elle doit se déplacer dans chaque mode. Par exemple, vous pouvez utiliser votre trottinette en mode économique si vous voulez économiser la batterie. Les modèles dotés d’un écran LCD présentent généralement ces caractéristiques.

Nous aborderons ensuite le sujet du freinage. Comment fonctionne-t-il ?

Le mécanisme de freinage

Il va sans dire qu’il faut un système de freinage s’il y a un système d’accélération. L’un des éléments qui nous permet de bien comprendre le fonctionnement d’une trottinette électrique est celui-ci.

Lire aussi  Quelle assurance pour une trottinette électrique ?

Il existe différents systèmes de freinage, en fonction du véhicule.

  • Le frein à tambour est un mécanisme d’arrêt assez basique mais très efficace. Il faut pousser sur le boîtier pour l’activer. Il se trouve souvent directement au-dessus de la roue arrière.
  • Le frein « traditionnel » est un mécanisme de freinage que vous connaissez peut-être si vous avez déjà vu une moto ancienne. Il vous permet d’arrêter efficacement votre moto grâce à son haut niveau d’efficacité. Il est actionné en appuyant sur une gâchette sur le guidon et est intégré à la roue avant ou arrière.
  • Tout comme le frein à pied, le frein moteur ou électrique s’enclenche en tirant en arrière sur une gâchette située sur le guidon du véhicule. Il convient de noter que, par rapport aux deux types de freins précédents, il est légèrement moins efficace.

Ce sont les trois systèmes de freinage que vous devez connaître pour bien comprendre le fonctionnement d’une trottinette électrique. Toutefois, ces appareils peuvent également être équipés d’un frein de secours. Pour un freinage plus efficace, celui-ci doit souvent être associé à un frein à tambour ou à un frein à pied. Sinon, il sert principalement à contrôler la vitesse de l’engin, ce qui est le cas des meilleures trottinettes électriques.

Nous espérons que vous comprenez maintenant mieux le fonctionnement complet d’une trottinette électrique. Vous en saurez certainement plus la prochaine fois que vous en verrez ou en manipulerez un !

Laisser un commentaire