Qu’est-ce qu’une culotte menstruelle ?

Les tampons et serviettes hygiéniques n’apportent pas toujours le confort escompté par les femmes lors de leurs menstruations. La culotte menstruelle vient se substituer ou renforcer ces accessoires classiques de protection des règles. Sa structure est habituellement constituée de trois couches qui apportent plus de confort et de fiabilité.

Culotte menstruelle : quelle est sa composition ?

La culotte menstruelle comporte trois couches. Le premier niveau permet d’acheminer les saignements vers la partie qui se charge de l’absorption. Cette première couche est faite en tissu coton et ne retient pas les menstrues. Elle est maintenue sèche la plupart du temps et permet une aération de la vulve.

La deuxième couche est celle qui reçoit les flux menstruels drainés par la première couche. Elle est très fine et sa capacité d’absorption correspond au niveau du flux. Celui-ci peut être abondant léger ou moyen. Cette zone de la culotte est faite en fibres végétales dont les propriétés permettent d’éviter la prolifération de bactéries. De plus, ces composants de cet élément limitent l’apparition d’odeurs incommodantes.

Cette partie de la culotte retient et garde le flux menstruel jusqu’au lavage de celle-ci. La mise au propre de la culotte permet donc d’évacuer l’écoulement retenu dans cette partie. Elle se fait habituellement en fin de journée. Quant au troisième revêtement de la culotte, il sert à éviter d’éventuelles fuites. Il empêche donc que les menstrues ne viennent tacher vos vêtements.

Culotte des règles : quels sont ses bienfaits ?

Chaque femme occasionne par an entre 130 kg et 150 kg de déchets de protections hygiéniques. À l’opposé de ces accessoires menstruels, la culotte des règles n’est pas jetable. Elle se lave et se réutilise et permet donc de limiter la production de couches jetables. En choisissant ce sous-vêtement femme vous contribuez à la réduction de ce type d'ordures.

Lire aussi  Quelle culotte menstruelle choisir ?

Par ailleurs certaines femmes ont une peau sensible ou allergique aux tampons hygiéniques. Ceux-ci leur apportent peu de confort. La culotte intime pour les menstrues est une alternative pour se sentir davantage à l’aise avec les protections traditionnelles. Elle présente également l’avantage de contenir les odeurs ainsi que les fuites.

L’option de la culotte menstruelle permet de réduire votre budget alloué à vos protections hygiéniques. Chaque mois une femme débourse au moins 4 euros pour ses protections et soins menstruels. Une estimation sur 5 ans porte les dépenses à au moins 260 euros. Avec une culotte menstruelle, vous débourserez 65 euros sur la même durée d’utilisation. Cette option vous fait gagner environ 200 euros d’économie sur 5 ans.

Par ailleurs la culotte menstruelle fait également office de lingerie. Elle vous permet de rester toujours séduisante en dépit de la survenue de vos menstrues. Personne n'a idée de ce que vous avez des écoulements puisque tout s'effectue en toute discrétion.

Culotte des règles : comment la nettoyer ?

Après utilisation habituellement en fin de journée, elle se rince d’abord dans de l’eau froide. Ensuite, mettez-la dans un lave-linge sans y ajouter de détergent. Procédez donc au lavage à température basse. Au terme de cette mise au propre, séchez la culotte à l’air libre. Les fabricants de cet accessoire déconseillent l’utilisation du sèche-linge. Cet appareil peut altérer la couche imperméable de votre culotte intime.

Laisser un commentaire